Statut à 2018-02-21 11:35
Vous n'êtes pas logué.

Joueurs les plus actifs
Denis 2604
cocolombo 795
andjety 661
EtienneBeauman 659
kogiii 432
Redico Islam et terrorisme
Preambule Par sceptique entendre être méthodique et ne rien croire qui n’a pas été au préalable vérifiée par des faits. Par croyant entendre faire acte de foi qui n’est pas basé sur des faits ou des arguments.
Proposition Il y a une part de sceptique et une part de croyant en chaque personne, qu’elle soit officiellement athée, agnostique, musulmane, chrétienne, bouddhiste ou juive.
Lien
Auteur nathalie
Date 2015-12-30
Moyenne des évaluations 80.0

Évaluations actuelles de cette proposition
Denis 95% Modifié 0 fois
Gustave55555 50% Modifié 0 fois
MarcOlivier abs Modifié 0 fois Je refuse la distinction entre les mots "sceptique" et "croyant". Toutes nos croyances se basent sur des faits quelconques, soit des "évidences" (dans son sens anglophone). Cette question ne fait donc aucun sens.
nathalie 95% Modifié 0 fois en réponse au commentaire de Marc-Olivier ('Toutes nos croyances se basent sur des faits quelconques, soit des "évidences" (dans son sens anglophone). Cette question ne fait donc aucun sens’). Justement, c'est le principe même de la proposition qui est de dire que la partie de nous qui se base sur des faits pour justifier une croyance est une partie 'sceptique'. Personne, pas même un croyant, fonde sa vie totalement sur de la croyance, mais une partie sur des faits. Idem pour des personnes qui se disent sceptiques qui, elles aussi, ont une partie d'elles mêmes qui sont dans la croyance pure sans vérification des faits.

Écarts
Denis Gusta MarcO natha
Denis * 45 96 0
Gusta * * 51 45
MarcO * * * 96
natha * * * *

Explication des codes
0 < 10% Code A (accord fort) 10% < 33.3% Code a (accord mitigé) 33.3% < 66.7% Code O (opinion orthogonale) 66.7% < 90% Code d (désaccord mitigé) 90% &le 100% Code D (désaccord fort) -- (Abstention ou pas encore évaluée)
propositions/detail