Statut à 2018-12-13 13:57
Vous n'êtes pas logué.

Joueurs les plus actifs
Denis 2604
cocolombo 795
andjety 661
EtienneBeauman 659
kogiii 432
Redico Le conflit étudiant - Québec 2012
Preambule «La demande revient à chaque année comme un mantra : « Baissez nos impôts! », demandent avec insistance les organismes représentant les milieux d'affaires, les patrons et les entreprises. Pourquoi? Parce qu'il faut demeurer compétitif, expliquent-ils, parce que c'est bon pour l'emploi et l'économie. Est-ce bien le cas? (…) Baisser les impôts peut aussi avoir des répercussions importantes sur le trésor public. Le gouvernement du Canada s'est privé de dizaines de milliards de dollars en revenus au cours de la dernière décennie, et surtout depuis l'élection des conservateurs en 2006, en réduisant les taxes à la consommation et les impôts des entreprises. Avec la récession, le gouvernement s'est retrouvé dans une situation où la marge de manoeuvre s'était totalement évanouie avec la réduction des charges fiscales, ce qui rend difficile aujourd'hui un retour à l'équilibre budgétaire. Ces décisions poussent le gouvernement à réduire ses dépenses et ne permettent pas d'envisager l'élaboration de nouveaux investissements dans des secteurs névralgiques comme la santé, l'éducation et l'environnement.» Gérard Filion, Radio-Canada http://www.radio-canada.ca/nouvelles/carnets/2011/02/01/132208.shtml?auteur=2062" rel="nofollow">http://www.radio-canada.ca/nouvelles/carnets/2011/02/01/132208.shtml?auteur=2062
Proposition Gérard Fillion est un suppo de la gauche!
Lien
Auteur Kraepelin
Date 2012-05-22
Moyenne des évaluations 17.5

Évaluations actuelles de cette proposition
DanB 10% Modifié 0 fois
Denis 0.00100% Modifié 0 fois La proposition est outrancière.
Kraepelin 0% Modifié 0 fois
kestaencordi abs Modifié 0 fois connais pas le monsieur
panpan 60% Modifié 0 fois L'analyste économique de Radio-Canada m'a surpris il y a trois semaines en appuyant la cause étudiante devant les caméras. Pire, il s'évertuait à descendre l'entente signée à Victo. Jusqu'à ce que le professeur d'études économique du l'université de Sherbrooke le prenne littéralement en défaut et décrive noir sur blanc les nets avantages que constituait l'entente pour les étudiants. Depuis ce temps, Gérald fait profil bas. La politique, c'est pas pour lui.

Écarts
DanB Denis Kraep kesta panpa
DanB * 9.999 10 11 50
Denis * * 0.001 1.001 59.999
Kraep * * * 1 60
kesta * * * * 61
panpa * * * * *

Explication des codes
0 < 10% Code A (accord fort) 10% < 33.3% Code a (accord mitigé) 33.3% < 66.7% Code O (opinion orthogonale) 66.7% < 90% Code d (désaccord mitigé) 90% &le 100% Code D (désaccord fort) -- (Abstention ou pas encore évaluée)
propositions/detail